Leasing social des voitures électriques à 100 euros/mois : l’Etat enregistre deux fois plus de commandes pour 2024

Le Programme de Location Abordable de Voitures Électrique s’Arrête Face à l’Engouement Massif #

Dans une mise à jour récente, le gouvernement français a proclamé l’interruption de son initiative de « location abordable » pour l’obtention d’automobiles électriques. Cette mesure vise à soutenir les foyers à revenus limités, leur offrant la possibilité d’user d’une voiture électrique contre un paiement mensuel symbolique de 100 euros. Néanmoins, vu que la demande a largement surpassé les estimations initiales, impliquant un doublement des souscriptions, la première phase du projet a dû être close prématurément.

Forte Augmentation des Souscriptions

Confronté à une participation exceptionnelle, le gouvernement a mis fin à la première période d’inscription après avoir observé une réaction du public exceptionnellement enthousiaste. Selon une communication officielle, « Cette saturation des objectifs mène à la fin de cette première étape. Néanmoins, les 50 000 demandes déjà soumises seront toutes honorées ». Cette nouvelle apporte un vent d’optimisme pour les constructeurs autos européens qui abordent une année 2024 pleine d’incertitudes concernant l’industrie de l’électrique.

À lire Fin de l’édition 2024 du «leasing social» : quel impact pour les voitures électriques ?

Influence Positive et Appel aux Constructeurs

Avec le lancement de ce programme, une pléthore d’offres de locations financièrement accessibles est apparue, visant ainsi des véhicules assemblés en Europe. L’administration encourage les fabricants automobiles à maintenir cette dynamique et à continuer de formuler des propositions à des prix raisonnables.

Prolongement du Programme et Critères d’Éligibilité #

La formule gouvernementale vise particulièrement les ménages dont le revenu fiscal par part se situe en deçà de 15 400 euros annuels et s’adresse aussi aux automobilistes roulant plus de 8 000 kilomètres par an, de même qu’aux individus demeurant à plus de 15 kilomètres de leur lieu de travail. À la suite du resserrement des critères par le gouvernement pour favoriser le secteur automobile en Europe, environ soixante modèles de voitures électriques ont été jugés admissibles au dispositif de bonus.

Tandis qu’un membre du gouvernement indiquait, en fin d’année précédente, une disponibilité de 20 000 à 25 000 voitures électriques débutant en janvier 2024 grâce à ce programme, il a été confirmé qu’une prochaine tranche de commandes se préparera pour 2025. L’objectif étant de décupler l’ampleur du bonus.

  • Fin anticipée de la première phase du programme de location abordable à cause de la demande élevée.
  • Toutes les 50 000 souscriptions enregistrées seront satisfaites.
  • Un appel aux constructeurs pour maintenir des offres abordables.
  • Un second volet de commandes envisagé pour 2025.
  • Une incitation à l’accroissement futur des aides financières.
Audrey Imbert

Bonjour, je m'appelle Audrey, j'ai 64 ans et je suis passionnée par l'actualité politique en France. Bienvenue sur mon site web où je partage mes analyses et opinions sur les événements politiques qui animent notre pays.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :