Comment augmenter simplement le montant de sa pension de retraite : astuces à suivre

La préparation à la retraite est une étape cruciale de la vie, nécessitant une planification adéquate et précoce. Elle entraîne des changements significatifs, tant sur le plan financier que personnel. Il est donc essentiel de s’informer sur les différentes options disponibles pour s’y préparer. Il est recommandé de commencer le plus tôt possible. Voici un aperçu des principales stratégies pour anticiper votre départ en retraite.

Évaluation de votre parcours professionnel

A 55 ans, il est crucial de vérifier votre relevé de carrière, qui récapitule toutes vos périodes d’activité et de cotisation. Des lacunes ou des erreurs peuvent survenir, telles qu’un congé maternité, un chômage non indemnisé ou une période de maladie.

Ces inexactitudes risquent de réduire le nombre de trimestres pris en compte pour le calcul de votre pension de retraite. Heureusement, vous pouvez les signaler à votre caisse de retraite pour qu’elles soient corrigées, augmentant ainsi votre durée d’assurance, un critère clé pour déterminer le montant de votre retraite.

À lire Quelle est la définition de la pratique politique ?

Prolongation de la vie professionnelle

L’âge légal de départ à la retraite se situe actuellement entre 62 et 64 ans, en fonction de votre année de naissance. Si vous n’avez pas validé le nombre requis de trimestres de cotisation, votre pension sera réduite. Cette décote peut être significative, pouvant entraîner une diminution de jusqu’à 25% de votre pension.

Travailler plus longtemps et reporter votre départ à la retraite peut vous procurer des trimestres supplémentaires et améliorer le montant de votre pension. Une fois atteint l’âge de 67 ans, âge du taux plein automatique, vous bénéficierez d’une pension sans décote.

Rachat de trimestres de retraite

Si prolonger votre activité n’est pas une option, vous avez la possibilité d’acheter des trimestres supplémentaires. Ce processus consiste à verser volontairement des cotisations à l’Assurance Retraite pour que certaines périodes non cotisées soient prises en compte dans le calcul de votre pension.

Vous pouvez racheter des trimestres correspondant à des années d’études supérieures, des stages en entreprise, ou pour compenser des périodes non cotisées liées à des circonstances particulières telles qu’un travail pénible ou du bénévolat auprès d’un proche invalide ou infirme.

À lire La moitié des Français éligibles ne pensent pas à solliciter cette aide financière très utile.

Le rachat de trimestres peut s’avérer avantageux si vous êtes proche du nombre requis de trimestres ou si vous avez bénéficié de revenus élevés au cours de votre carrière. Toutefois, le coût du rachat dépend de votre âge, de vos revenus et du nombre de trimestres à acquérir.

Choix de la date de départ à la retraite

Pour optimiser le montant de votre pension, il est essentiel de choisir une date de départ à la retraite stratégique. En effet, le montant de votre pension est calculé sur la base de vos 25 meilleures années de salaire, les revenus les plus élevés étant souvent perçus en fin de carrière.

Il est donc recommandé de terminer une année complète de travail et de partir le 1er janvier de l’année suivante plutôt que de partir en cours d’année avec un salaire partiel. Cette approche vous permettra d’ajouter une année de salaire supplémentaire au calcul de votre pension, augmentant ainsi son montant.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :