Impôts : un important changement à venir pour les couples

Le paiement des impôts est rarement un moment agréable pour les Français. C’est d’autant plus désagréable lorsqu’ils doivent payer une somme qu’ils estiment injustement élevée. En effet, c’est ce que vivent des millions de femmes en grande majorité. Cependant, nos confrères de Moneyvox annoncent un changement majeur à partir de 2025.

Dans quelques mois, le paiement des impôts sera rendu plus équitable pour les personnes dont les revenus sont inférieurs à ceux de leur conjoint. Ce changement est nécessaire pour garantir que les Français paient le montant qui leur est dû. Nous faisons le point sur la situation actuelle et les changements à venir.

Impôts : un système injuste ?

L’administration fiscale française supervise plus de 40 millions de foyers fiscaux à travers le pays. Selon les données de l’Insee, plus de la moitié des ménages sont des couples. À partir de septembre 2025, la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) mettra en place automatiquement un changement pour 20 millions de couples soumis à l’imposition commune : un taux de prélèvement individualisé.

À lire Quelle est la définition de la pratique politique ?

Dès la mise en place du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu en 2019, les couples étaient soumis à un seul taux, appelé à tort « taux personnalisé ». Cependant, cette approche a suscité de nombreuses critiques.

En effet, son manque de précision financière a été souligné par l’avocate Valence Borgia de la Fondation des Femmes. Le calcul de ce taux unique se basant souvent sur la moyenne des revenus du couple, avantage le conjoint ayant le revenu le plus élevé.

Depuis 2019, les couples ont la possibilité de choisir un taux de prélèvement individualisé. Cela signifie que l’administration fiscale calcule les taux de prélèvement de manière distincte, en fonction des revenus de chaque conjoint. Cette approche favorise une répartition plus équitable de la charge fiscale au sein du couple.

Impôts : les femmes principalement impactées par ce système

Dans la plupart des cas, les femmes ont des revenus moins élevés que leur conjoint. Pour remédier à cette inégalité, la députée Marie-Pierre Rixain a proposé une mesure visant à appliquer par défaut des taux individualisés pour les couples. Cette mesure a été approuvée et entrera en vigueur à partir de septembre 2025.

À lire La moitié des Français éligibles ne pensent pas à solliciter cette aide financière très utile.

Sur le plan technique, tout est en cours pour que l’individualisation des taux soit opérationnelle à cette date. Le gouvernement prévoit une campagne d’information pour sensibiliser les contribuables à ce changement.

Vers une meilleure égalité fiscale

Cette mesure vise à promouvoir l’égalité fiscale et économique au sein des couples. De plus, elle encourage une discussion ouverte sur les questions financières.

Avec l’application des taux individualisés, les couples seront amenés à discuter plus ouvertement de la répartition de leur impôt, favorisant ainsi une meilleure compréhension mutuelle et des décisions financières plus éclairées.

Les deux parties paieront enfin le montant d’impôt adéquat, correspondant exactement à leurs revenus annuels. Cette évolution logique vise à répondre aux critiques légitimes concernant un système inégalitaire, notamment exprimées par les femmes qui sont les principales perdantes du système actuel. Ce changement à venir représente donc une victoire majeure.

À lire Qu’est-ce qu’une définition du plan politique ?

Audrey Imbert

Bonjour, je m'appelle Audrey, j'ai 64 ans et je suis passionnée par l'actualité politique en France. Bienvenue sur mon site web où je partage mes analyses et opinions sur les événements politiques qui animent notre pays.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :