L’UFC-Que Choisir alerte sur une escroquerie sévissant sur les comptes en banque

Les arnaques bancaires en pleine expansion selon l’UFC-Que Choisir #

Les arnaques bancaires évoluent constamment ces derniers temps. L’UFC-Que Choisir déplore une augmentation des cas signalés par ses membres, en particulier les escroqueries impliquant de faux conseillers bancaires et des virements frauduleux. Chaque année, de nombreuses victimes se rendent compte trop tard qu’elles sont tombées dans le piège.

L’UFC-Que Choisir s’efforce de protéger les comptes bancaires des Français. Ainsi, l’association met en lumière deux arnaques en hausse qui font des victimes. Se familiariser avec ces fraudes est la meilleure défense pour ne pas tomber dans le piège.

L’alerte de l’UFC-Que Choisir face aux arnaques bancaires

Tout d’abord, l’UFC-Que Choisir met en avant une arnaque très efficace : celle du faux conseiller bancaire. Cette escroquerie se déroule lorsqu’une personne se fait passer pour un conseiller de banque. Elle vous contacte en prétendant que des paiements frauduleux ont été effectués sur votre compte.

À lire Pourquoi la jeunesse se tourne vers Jordan Bardella et le RN aux élections européennes ?

En amont, l’escroc a réussi à obtenir vos informations bancaires, que ce soit par phishing, piratage de compte ou en volant vos mots de passe sur vos appareils électroniques.

L’UFC-Que Choisir explique comment cela fonctionne : une fois en contact avec vous, l’escroc utilise des détails spécifiques pour gagner votre confiance. Ensuite, il vous incite à agir rapidement pour bloquer les prétendus paiements frauduleux.

Il vous demande alors de lui fournir vos identifiants et codes d’accès, vous exposant ainsi à des opérations frauduleuses telles que des achats ou des virements non autorisés.

Les recommandations de l’UFC-Que Choisir pour se protéger

Pour vous protéger, il est essentiel de rester vigilant face aux appels ou messages alarmants prétendument de votre banque. Votre banque ne vous demandera jamais de divulguer vos codes d’accès ou de valider des opérations à distance.

À lire Qui est le créateur du LR ?

L’UFC-Que Choisir vous conseille, en cas de doute, de contacter votre banque par les moyens habituels pour vérifier l’authenticité de la demande. Méfiez-vous également des e-mails frauduleux incitant à cliquer sur des liens suspects, pouvant compromettre vos informations personnelles et bancaires.

En cas de victime de cette arnaque, contactez immédiatement votre banque pour signaler les opérations frauduleuses, demander le remboursement si nécessaire et changer vos codes d’accès en ligne.

Déposez une plainte auprès des autorités compétentes et veillez à mettre à jour vos dispositifs électroniques pour prévenir de futures attaques, selon les experts de l’UFC-Que Choisir.

L’arnaque du faux RIB

L’arnaque du faux RIB implique la réception d’un e-mail contenant un RIB frauduleux d’un professionnel, suivi d’un virement sur ce compte.

À lire Les partis politiques européens reconnaîtront-ils enfin un Etat palestinien aux élections de 2024 ?

En cas de suspicion, appelez directement le professionnel pour vérifier l’authenticité du RIB et sécurisez votre boîte e-mail avec des procédures de vérification supplémentaires.

L’UFC-Que Choisir déplore la difficulté de récupérer les fonds virés sur le compte du fraudeur mais souligne que des recours judiciaires, avec l’aide de votre banque pour documenter l’affaire, peuvent être envisagés pour récupérer les sommes escroquées.

Ne sous-estimez pas les escrocs et leur capacité à jouer sur la crédulité des victimes. C’est pourquoi l’UFC-Que Choisir reçoit chaque année de nombreuses plaintes, sans compter celles qui n’osent pas se manifester.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :