Percevoir une deuxième pension de retraite dès maintenant : quelles sont les conditions à remplir ?

Les retraités qui veulent relever de nouveaux défis peuvent bénéficier d’une deuxième pension #

Après une longue carrière professionnelle, la retraite offre repos et loisirs. Mais pour certains retraités, la retraite ne signifie pas nécessairement l’arrêt total de toute activité. Au contraire, de plus en plus de retraités choisissent de relever de nouveaux défis, de partager leurs compétences ou de réaliser leurs projets en optant pour une deuxième pension. Cette option leur permet de bénéficier d’une pension supplémentaire, en plus de ce qu’ils touchent déjà de leur régime de retraite. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif.

Une opportunité pour les retraités

Face à l’insuffisance des pensions de retraite et à l’augmentation du coût de la vie, de plus en plus de retraités se tournent vers le cumul emploi-retraite pour compléter leurs revenus tout en restant actifs. Cependant, cette possibilité n’est pas accessible à tous : certaines conditions strictes doivent être remplies pour en bénéficier.

Pour pouvoir cumuler une pension de retraite avec un salaire, il est d’abord nécessaire de liquider l’ensemble des droits à la retraite, tant au niveau du régime de base que des régimes complémentaires.

À lire Scandale aux législatives : Ce candidat RN ne connait même pas 10 communes de sa propre circonscription ?!

Le deuxième critère est l’âge légal de départ à la retraite, fixé à 62 ans, ou une carrière complète avec le nombre de trimestres requis validé. À défaut, il est possible de prendre sa retraite à 67 ans, l’âge du taux plein automatique.

Une fois ces conditions remplies, il est nécessaire de faire une demande de liquidation de la deuxième pension en s’adressant à sa caisse de retraite et en remplissant un formulaire spécifique. Le montant de cette deuxième pension dépend des cotisations versées pendant la nouvelle activité professionnelle.

Les indépendants et les libéraux dispensés du délai de carence

Après avoir liquidé leur pension de retraite, une période de carence de 6 mois doit être respectée avant de reprendre une activité professionnelle, notamment pour les salariés retournant travailler pour leur ancien employeur.

À lire Quel est le nom donné aux hommes politiques ?

Cette période vise à éviter les abus et les arrangements entre employeurs et salariés. Cependant, elle ne s’applique pas aux indépendants et aux professions libérales, qui peuvent reprendre une activité professionnelle sans attendre, pourvu qu’ils remplissent les autres conditions du cumul emploi-retraite.

Mode de calcul de la deuxième pension

Depuis le 1er janvier, les assurés qui continuent à travailler après l’âge légal de départ à la retraite peuvent bénéficier d’une deuxième pension en plus de la première. Cette mesure, instaurée par le décret du 10 août 2023, vise à inciter les seniors à rester en activité et à améliorer leur niveau de vie.

Les cotisations versées par l’assuré à partir du 1er janvier 2023 servent de base au calcul de cette deuxième pension, qui est versée sans condition de durée d’assurance. Cela signifie qu’il n’y a pas de décote si le nombre de trimestres requis pour le taux plein n’est pas atteint, mais il n’y a pas non plus de surcote, de bonus ou de compléments.

À lire Découvrez les incroyables conditions en France sur les marchés, révélées par ce graphique de la semaine !

Pour les travailleurs indépendants, le revenu annuel de l’année de versement de la deuxième pension sert de référence pour le calcul. La deuxième pension est gérée et versée de la même manière que la première et ne peut pas dépasser 5 % du plafond annuel de la sécurité sociale, qui s’élève à 2 199,60 euros brut par an en 2023.

Audrey Imbert

Bonjour, je m'appelle Audrey, j'ai 64 ans et je suis passionnée par l'actualité politique en France. Bienvenue sur mon site web où je partage mes analyses et opinions sur les événements politiques qui animent notre pays.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :