Le papier toilette peut être dangereux pour notre santé ?

Le rouleau de papier hygiénique est un élément essentiel de la vie quotidienne en Occident. La preuve en est que lors des périodes de confinement liées au Covid-19, les chariots des supermarchés étaient pleins de ces rouleaux. Cela témoigne de son importance dans nos vies. Cependant, des études récentes ont mis en avant sa toxicité. Devrions-nous bientôt envisager de nous en passer ? Cet article répond à cette question.

Le papier toilette, pas du tout écologique

À l’heure où la protection de l’environnement est devenue la priorité numéro un, chacun doit contribuer. Se décharger de cette responsabilité ne mène à rien, et il est préférable d’opter pour le changement, à notre échelle. Tout changement de comportement en faveur de l’écologie est le bienvenu. Il est temps de reconsidérer notre position à ce sujet.

En effet, ce produit jetable bien connu comporte de nombreux défauts que nous n’avons pas toujours pris en compte. Tout d’abord, sa fabrication nécessite l’abattage de plusieurs arbres. Or, abattre un arbre est néfaste pour l’environnement.

À lire Découvrez les incroyables conditions en France sur les marchés, révélées par ce graphique de la semaine !

Le nombre d’arbres utilisés pour produire du papier toilette s’élève à 27 000. Ce chiffre devrait nous interpeller et nous pousser à trouver des solutions pour enrayer ce phénomène.

Par ailleurs, même s’il est recyclable, sa transformation nécessite l’usage de produits chimiques. De plus, le papier toilette contribue de manière significative aux déchets ménagers.

Les récents changements apportés au papier hygiénique n’ont rien arrangé. L’épaisseur du papier a augmenté, et il est désormais possible de jeter le rouleau dans la cuvette des toilettes… un véritable problème écologique.

Le papier toilette, issu d’un processus chimique

Tous les fabricants ne déclarent pas les composants du papier toilette. Une chose est cependant sûre : il contient de la ouate de cellulose provenant des arbres.

À lire Découvrez ces 6 mesures révolutionnaires du Nouveau Front populaire qui vont changer votre vie !

Parmi les éléments du papier utilisé pour se nettoyer, on retrouve également du bisphénol A. Il s’agit d’un composé de polycarbonate potentiellement cancérigène en cas de surdosage.

Le papier toilette est également obtenu grâce à des mélanges. La première étape consiste à mélanger une pâte de bois avec de l’eau oxygénée. Ensuite, d’autres produits chimiques sont ajoutés au mélange. A première vue, le papier toilette semble inoffensif, mais ce n’est pas forcément le cas…

La santé en danger avec le papier toilette

L’utilisation du papier toilette entraîne des conséquences sérieuses auxquelles on ne prête pas toujours attention.

Comme mentionné précédemment, le papier toilette contient du bisphénol A utilisé pour traiter le papier recyclé. Outre les risques de cancer, il pourrait également causer des problèmes de fertilité. Cela peut paraître extrême, mais cela reste une possibilité.

À lire Quels sont les synonymes du verbe ‘solliciter’ ?

Des médecins, en particulier les gynécologues, soulignent qu’il peut provoquer des irritations rectales. Ils signalent également une augmentation des infections fongiques. Il existe une corrélation significative entre l’utilisation de papier toilette coloré et certaines infections urinaires.

L’alternative salvatrice

Face à ces perspectives peu rassurantes, il serait judicieux de réduire notre utilisation de papier toilette. Nous pourrions prendre exemple sur des pays comme le Japon, qui encourage le nettoyage à l’eau. Comme autrefois en France où le bidet était très répandu.

Les mentalités évoluent et certaines pratiques disparaissent. Cependant, revenir à des habitudes plus respectueuses de l’environnement ne peut être que bénéfique. Bien au contraire !

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :