Augmentation des pensions de retraite Agirc-Arrco en mars : Êtes-vous concernés ?

Les personnes retraitées ont vu leur pension augmenter en début d’année en raison de l’augmentation significative de l’inflation. Cette hausse de 5,3% pour la pension de base de retraite apporte un certain soulagement dans un contexte économique difficile. Cependant, malgré cette augmentation, certaines personnes retraitées ne bénéficieront pas d’une augmentation de leur pension, voire pourraient même subir une diminution.

Par ailleurs, en plus de cette revalorisation, certains seniors bénéficieront d’une augmentation supplémentaire. Cela dépend de certaines conditions spécifiques. C’est l’occasion pour nous de passer en revue cette question avec vous.

Retraite : évolution des montants des pensions

La possible baisse ou augmentation de la pension est liée à la revalorisation de la Contribution sociale généralisée (CSG). Cette augmentation pourrait entraîner une diminution des pensions pour certains retraités, même en cas d’augmentation générale des pensions. Heureusement, seuls certains retraités verront leur pension diminuer en raison de cette augmentation.

À lire Quelle est la définition de la pratique politique ?

La CSG est une contribution sociale appliquée aux pensions, y compris les pensions complémentaires. Son taux varie en fonction des revenus des retraités, les moins favorisés en étant souvent exonérés, tandis que les plus aisés peuvent être soumis à un taux de 8,3%. Son objectif principal est de financer la Sécurité sociale et de contribuer à la solidarité pour l’autonomie.

Suite à la revalorisation des pensions de retraite en 2024, les bénéficiaires de pensions complémentaires devront s’attendre à des ajustements en fonction de l’évolution de leurs revenus et du taux de prélèvement social appliqué. Si les revenus des retraités ont varié entre 2022 et 2023, leur taux de CSG peut augmenter ou diminuer en fonction, influençant ainsi le montant de leur pension complémentaire.

Retraite : des surprises avec la pension de mars

L’actualisation des taux de CSG sur les pensions complémentaires est en cours, avec effet à partir du 1ᵉʳ mars 2024. Une diminution du taux de CSG entraînera une augmentation de la pension, tandis qu’une augmentation du taux de CSG entraînera une diminution de la pension à partir du 9 février, avec effet sur les versements suivants.

À lire La moitié des Français éligibles ne pensent pas à solliciter cette aide financière très utile.

Malgré l’augmentation des retraites, certains Français ne bénéficieront pas de cette hausse et pourraient même voir leur pension diminuer par rapport à 2023.

De plus, il se pourrait que la revalorisation des pensions soit moindre en 2025, dans le cadre des efforts du gouvernement pour réaliser des économies. Cela pourrait avoir un impact négatif sur le pouvoir d’achat des retraités, notamment ceux touchant les pensions les plus élevées.

Une majorité de seniors voit leur pension augmenter

La perspective d’une baisse de la pension ne concerne pas tout le monde. Cette situation touche uniquement les retraités dont le revenu fiscal de référence augmente, c’est-à-dire ceux percevant des revenus plus élevés.

À lire Qu’est-ce qu’une définition du plan politique ?

Par conséquent, si votre situation n’a pas changé, il est possible que votre pension augmente en raison de la revalorisation des tranches d’imposition. Vous pourriez par exemple passer à une tranche inférieure et payer un taux d’imposition moins élevé. En cas de baisse du taux, la pension que vous percevez augmentera logiquement. Une bonne nouvelle pour mieux se protéger contre l’inflation.

Audrey Imbert

Bonjour, je m'appelle Audrey, j'ai 64 ans et je suis passionnée par l'actualité politique en France. Bienvenue sur mon site web où je partage mes analyses et opinions sur les événements politiques qui animent notre pays.

le-3943 - Actualité politique est édité de façon indépendante. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités :